SVIT SuisseNewsNews archives
Vous êtes ici:

ORGANISATIONS
MEMBRES

 

Recherche sur la carte

ANNUAIRE DES MEMBRES

Annuaire des membresRecherche avancée
 
07.12.2017

OWI automne 2017 : La surproduction règne toujours sur le marché suisse du logement locatif

Le marché suisse du logement locatif poursuit sa détente. Par rapport aux douze mois précédents,...

30.10.2017

Pas de transactions en espèces pour les professionnels de l’immobilier

Transparency International Suisse a publié une étude concernant de prétendues failles qui...

 

SwissCaution: Votre Partenaire pour la garantie de loyer sans dépôt bancaire

C’est simple, pratique et rapide!
Plus de 2'000 agences immobilières et 40’000 nouveaux locataires nous font confiance chaque année!
en savoir plus

 

News

mercredi, 12. juillet 17

SVIT rejette l'augmentation du fonds de roulement

Le Conseil fédéral a décidé de recommander le rejet de l’initiative «Davantage de logements abordables». Il souhaite assortir le rejet d’un crédit-cadre destiné à alimenter le Fonds de roulement pour les prêts à des maîtres d’ouvrage d’utilité publique conformément à la loi sur le logement (LOG).

 

Le SVIT Suisse estime qu’il n’est pas nécessaire d’augmenter la dotation du fonds de roulement en faveur de la construction de logements d’utilité publique et que les bénéfices socio-économiques des mesures prises jusqu’ici ne sont pas démontrés. Le marché du logement est suffisamment approvisionné en logements abordables de maîtres d’ouvrage d’utilité publique et privés. En conséquence, l’impact de prêts à taux avantageux reste douteux. A l’inverse, un rabais sur l’emprunt est susceptible de générer de mauvaises incitations chez les maîtres d’ouvrage d’intérêt public et d’évincer les maîtres d’ouvrage privés. Personne ne conteste que l’approvisionnement en logements doive être assurée de manière prépondérante par des maîtres d’ouvrage privés. Cette forme d’investissement immobilier de la richesse nationale suisse est utile et nécessaire, et il ne faut pas qu’elle soit concurrencée par des fonds publics. Dans cette perspective, l’intervention sur le marché est inutile et dommageable.

 

La consultation du SVIT Suisse